Envolez-vous pour un voyage au Japon, le « pays du soleil levant », et partez découvrir cet archipel mêlant traditions, modernité, sérénité et respect d’autrui.
Vous aurez l’occasion d’observer l’agitation constante des mégapoles mondiales que sont Tokyo, la plus grande ville du monde, moderne, dynamique et innovante, ainsi que Kyoto, l’ancienne capitale impériale, vous faisant parcourir temples, sanctuaires et jardins.
Roots Travel, spécialiste des voyages sur mesure au Japon, vous accompagnera tout au long de votre séjour dans ce pays partagé entre arts, fleurs de cerisier, cités spirituelles et symboles majestueux et incontournables que sont, par exemple, le pic volcanique enneigé du Mont Fuji et les sources thermales naturelles appelées « Onsen ».
Avoir l’opportunité de faire un séjour au Japon vous permettra de vous ressourcer, de découvrir une nouvelle civilisation, une culture différente, une autre façon d’agir, de penser et même de vivre. Vous plongerez au cœur de la foule la plus paisible du monde dans ce pays où thé, geishas, ikebana, kimono ou encore tatami sont les maîtres mots.
Alors n’hésitez plus, partez avec Roots Travel et vivez en harmonie avec la nature, la culture, les traditions, les nouvelles technologies et faites de votre voyage au Japon une expérience incroyablement magique !

Le Japon, archipel faisant partie de l’Asie de l’est, est une destination qui vous fera rêver, tout autant au niveau culturel que naturel. Cet archipel se situe au sein de l’océan Pacifique, à proximité de la Russie, de la Corée et de Taiwan.
Sa superficie totale est de 377 944 km² et elle mesure 3300 kilomètres de long. Le Japon est constitué de 8645 îles de plus de 100 m². Sa population, en 2016, était d’environ 127 millions d’habitants et sa densité de population est de 335 habitants au km².

Le Japon propose une variété de climat, en fonction des saisons, mais également en fonction de sa latitude ou même de l’altitude à laquelle vous vous trouvez. Quelle que soit la saison que vous choisissez pour votre voyage au Japon, celui restera sans doute incroyable !
Au printemps, le Japon dispose d’un climat doux, tandis que l’été est chaud et humide, l’automne est pluvieux et l’hiver très sec et froid.
Aux alentours de Juin et Juillet, attention aux importantes chutes de pluie de la mousson, dues aux courants chauds. A la fin de l’été, les précipitations peuvent être, également, diluviennes.
En automne, les risques de typhon sont rares mais ils peuvent tout de même exister. Mais ils sont annoncés à l’avance par la météo.
En hiver, le temps est très variable selon la situation géographique. Il peut faire 30°C dans le nord, tandis qu’il fera 15°C dans le sud, ou bien le versant occidental de Honshu peut être enseveli sous de la neige tandis que Tokyo, qui se situe sur le versant pacifique de l’archipel, connaîtra un hiver ensoleillé et plutôt sec.

Pour pouvoir voyager au Japon, il vaudra impérativement se munir d’un passeport valide. Mais également de son document de réservation de logement pour pouvoir remplir la carte de débarquement et la déclaration en douanes qui seront fournis à bord de l’avion, par les hôtesses.
Un Visa n’est pas nécessaire pour les citoyens français, suisses, belges et Canadiens, si votre séjour au Japon est inférieur à une durée de 3 mois (6 mois pour les suisses).

D’après l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), le niveau sanitaire du Japon est égal à celui de l’Europe de l’Ouest et à celui de l’Amérique du Nord.
La médecine curative est également de qualité mais très onéreuse. De plus, seulement 10 médecins parlent le français à Tokyo, et aucun à Kyoto. Les médecins parlant l’anglais sont un peu plus nombreux mais pas présents à tous les coins de rue.
La vaccination contre l’encéphalite japonaise : mieux vaut se prémunir de ce vaccin pour votre séjour au Japon. Il y a deux injections à faire à 28 jours d’intervalle, à faire au moins un mois avant le départ. Chaque dose coûte 88€ et elles sont disponibles uniquement en centres de vaccinations internationaux (213 centres pour tous les départements, en France).

Vols à destination du Japon 

Plusieurs compagnies aériennes desservent le Japon en vol direct ou indirect. La durée du vol se situe entre 11 et 14 heures de vol selon la compagnie, l’heure de décollage et d’autres facteurs. Vos vols pourront être opérés par de nombreuses compagnies telles que Air France, Air China ou bien encore Japan Airlines.

Décalage horaire

Le décalage horaire est de +7 heures en hiver et de +8 heures en été, par rapport à La France. Vous pouvez noter, par exemple, qu’il sera 19 heures ou 20 heures tandis qu’il ne sera que 12 heures en France.

Téléphone et indicatif

Durant votre séjour au Japon, si vous désirez téléphoner en France, vous devrez composer le 010 + 33 + numéro de votre correspondant sans le 0 initial.
Dans le sens inverse, si vous désirez appeler Japon depuis la France vous devrez composer le 00 + 81 + numéro de votre correspondant.
Les communications entre la France et le Japon peuvent s’avérer assez chères en fonction de l’opérateur que vous utilisez.

Eléctricité

Le réseau électrique est de 100 volts. Le pays possède deux fréquences différentes. Dans l’ouest du pays, vous trouverez une fréquence de 60 Hertz, tandis que dans l’est du pays ce ne sera qu’une fréquence de 50 Hertz. Cependant, les grands hôtels possèdent des prises plates de 110 et 220 volts, à deux fiches. Pour votre voyage au Japon, il vous faudra donc prévoir un adaptateur de prises pour pouvoir charger vos appareils et batteries.

Qui contacter

Ambassades et consulats à contacter avant ou pendant le voyage :

  • L’Office National du Tourisme Japonais (JNTO) de Paris :  4, rue de Vendatour 75001 PARIS ; 01.42.96.20.29
  • La maison de la culture du Japon : 101 bis, quai Branly 75015 PARIS ; 01.44.37.95.95
  • L’ambassade du Japon : 7, avenue Hoche, 75008 PARIS ; 01.48.88.62.00

Vous pourrez également vous rendre dans les consulats du Japon, dans les villes suivantes :

  • Le consulat du Japon, à Strasbourg : tour Europe, 20, place des Halles 67000 STRASBOURG ; 03.88.52.85.00
  • Le consulat du Japon, à Marseille : 70, avenue de Hambourg 13008 MARSEILLE
  • Le bureau consulaire du Japon, à Lyon : 131, boulevard Stalingrad 69100 VILLEURBANNE ; 04.37.47.55.00

La monnaie, au Japon, est le YEN (¥).
En 2017, 1 euro équivaut à 131 Yens ; mais cela peut varier en fonction des mouvements monétaires et de l’évolution du taux de change entre les deux pays.
Vous trouverez différentes pièces : 1¥, 5¥, 10¥, 50¥, 100¥ et 500¥ ; et des billets : 1000¥, 2000¥, 5000¥ et 10 000¥.
Le taux de change est à peu près identique en France et au Japon, vous pourrez donc décider de changer votre argent avant le départ ou sur place, directement, pendant votre voyage au Japon.
Le mieux est d’avoir un maximum de cash sur soi. En effet, beaucoup de restaurants et de boutiques n’acceptent pas les cartes de paiement. Il est cependant possible de retirer de l’argent sur place dans les distributeurs automatiques d’argent (ATM) qui sont ouverts jour et nuit et que l’on peut retrouver un peu partout dans les villes. Attention, pourtant, certaines cartes Visa étrangères ne sont pas acceptées par ces distributeurs ! Il sera alors possible de se rendre dans les grandes postes centrales qui sont ouvertes tous les jours, ou dans les autres mais qui ne sont ouvertes que du lundi au vendredi et de 9 heures à 17 heures. Vous pourrez aussi aller dans des banques telles que HSBC, citybank, etc. ou dans des banques japonaises, qui sont ouvertes du lundi au vendredi et de 9 heures à 15 heures. Durant votre séjour au Japon, il sera donc plus judicieux de retirer votre argent durant la semaine, par précaution.
! Attention, les cartes MASTERCARD ne sont que très peu acceptées au Japon !
La taxe sur la consommation est de 8% et elle peut être exemptée pour les touristes étrangers sur présentation du passeport dans les bureaux de détaxes homologués (grandes anciennes d’électroménager, de discount, etc.).

Archipel volcanique, montagneux comprenant une forte activité sismique. Ce territoire propose donc des territoires montagneux mais également des plages sauvages idylliques de sable blanc. Il est également composé de plaines hautes et de plaines basses, de piémonts. Seul un cinquième du territoire japonais est habitable.

Le massif montagneux des alpes japonaises s’étire sur les 4 îles principales du territoire, sur plus de 1800 kilomètres du nord au sud. Le point culminant du Japon est le mont Fuji. Il atteint une hauteur de 3776 mètres d’altitude. Il s’agit d’ailleurs d’un mont volcanique toujours actif, mais peu menaçant. Le pays compte également deux forêts qui sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco : la forêt de hêtres de Shirakami-Sanchi et celle de cèdres de Yakushima. Ayez l’opportunité de vous y rendre durant votre voyage au Japon, vous y découvrirez toute la beauté des paysages japonais !

La rareté des plaines impose une culture en plateaux sur les collines et les montagnes. Les fleuves sont courts, pentus et violents, ce qui ne permet pas, ou peu, la navigation fluviale. Le Japon exprime donc un contraste géographique des plus remarquables, dans le monde, puisqu’il ne permet, à ses habitants, qu’une superficie cultivable inférieure à 78 000 km².

En ce qui concerne la faune du Japon, le pays s’emploie à réintroduire l’ibis à crête qui a disparu de ses terres depuis 1997. Cet animal était, auparavant, l’emblème de l’archipel. Le tanuki est également l’un des animaux fétiches du pays. Il aurait des pouvoirs magiques, et c’est d’ailleurs pour cela que l’on peut le retrouver en train de trôner dans tous les bars de l’archipel. On peut également trouver des ours bruns, visons, hermines, guillemots, otaries, lions de mer, baleines à bec, cormorans huppés, faisans, grues, phoques ou bien encore des morses. Certaines forêts sont également le refuge de sangliers, cerfs sika, biches de Nara, renards, loups, singes, macaques, et beaucoup encore. Certaines forêts tropicales des îles du sud abritent également des tortues de mer et des poissons colorés des massifs coralliens.

Avec sa faune diversifiée s’accompagne également une flore des plus incomparables avec des forêts tropicales, des forêts à feuilles luisantes, des palmiers, des lianes, des fougères arborescentes, des mangroves, mais également son nombre incalculable de cerisiers.

Durant votre voyage au Japon, vous pourrez donc observer cette richesse de la faune et la flore d’un pays soucieux de son environnement et de ses différents espaces naturels et différentes espèces animales.

Le Japon a une histoire très riche et très ancienne, que vous aurez l’occasion de découvrir lors de votre séjour au Japon !
Il est peuplé depuis l’époque du paléolithique, par l’arrivée du peuple indigène paléosibérien Aïnous, mais également par des peuples venant de Chine, de Corée ou même d’Asie du sud-est au sein des différentes îles e l’archipel. Ces premières tribus auraient alors crées la structure politique de l’archipel ainsi que le premier empereur. Ce dernier a également crée les shoguns qui devient un gouverneur généralissime.
C’est au IVème siècle que survinrent des guerres entre les différents empereurs rivaux. A la fin de cette période de guerre, trois grands restèrent : Nobunaga, Hideyoshi et Ieyasu. Hideyoshi était le plus heureux, et lorsqu’il décéda, le pays se vit déchiré en deux parties. La première partie était dirigée par les adhérents du jeune enfant de Hideyoshi et le second était dirigé par Tokugawa. C’est d’ailleurs ce dernier qui vaincu le premier, et le pays vécu dans une paix profonde durant cette période.
Les européens n’ont commencés à se rendre au Japon qu’au 16ème siècle après J-C. Ce sont principalement les portugais et les hollandais qui s’y sont implantés en construisant certains établissements. Les hollandais ont cependant réussis à chasser les portugais du territoire et sont parvenus à arracher le monopole des échanges commerciaux entre le Japon et l’Europe pour deux siècles.
La situation change avec l’entrée des américains, sur le territoire, au 19ème siècle et avec la conclusion de plusieurs traités signés avec les plus grandes puissances occidentales. La succession de tous ces événements conduira à la dissolution du shogunat, qui sera remplacé par le mikado (empereur). Cela marquera également le commencement de l’ère du progrès et de l’expansion du pays au niveau mondial, en se lançant dans plusieurs guerres contre la Chine, la Russie et même contre ses alliés lors de la seconde guerre mondiale.

Le Japon a été nommé 3ème puissance économique mondiale (il peut même être considéré comme deuxième puissance mondiale si l’on ne considère pas l’Union Européen comme une puissance), en 2011, avec 5.867 milliards de dollars de PIB, le Japon est l’un des pôles de la Triade.
Plusieurs grands groupes (tels que Toyota, Nissan, Honda, Canon, Panasonic, Sony, Nintendo, Fujitsu, etc.) sont édifiés sur cet archipel et lui permettent d’être premier mondial sur le marché de l’automobile et de l’électronique ou bien deuxième pour la construction navale.

La crise du début des années 2000 a provoqué une croissance du chômage (5% vers 2000, et une baisse de 1% en 2008) et de la pauvreté. Le mythe qui disait que les employés de l’industrie disposaient d’une garantie d’emploi à vie a explosé.

La flotte de pêche japonaise est l’une des plus importantes du monde, avec presque 15% des prises mondiales. C’est d’ailleurs leur forte consommation de thon rouge qui est la principale raison de sa disparition et donc des restrictions strictes de pêche de ce poisson. Sa marine marchande est également au deuxième rang mondial.

Sur le long terme, la surpopulation et le vieillissement de la population risquent d’être des problèmes majeurs pour le pays. La robotique est donc l’une des grandes forces de la société japonaise.

Malgré tout cela, le Japon a battu son record d’arrivées de tourisme en 2015, avec 17 millions de touristes. Durant votre séjour au Japon, vous pourrez donc observer de nombreux touristes originaires de Chine, de Corée, des Etats-Unis, d’Australie, de Malaisie, du Royaume-Uni ou même encore des Français.

Le Japon connaît un faible taux d’immigration et de natalité. Ce qui fait que le territoire est en « hiver démographique ». L’âge de mise à la retraire est repoussé et des personnes âgées sont même réembauchées pour combler le manque de jeune main d’œuvre.

La baisse de fécondité et la forte mortalité des japonais inquiète grandement la population active en ce qui concerne les retraites, les dépenses de santé et la fiscalité du pays.

La population nippone est répartie inégalement sur le territoire. Elle est principalement regroupée le long de la mégalopole japonaise (Tokyo) avec 80% de population urbaine. A la fin de 2008, le japon comptait 2 217 000 étrangers, soit 1.74% de sa population. Ces étrangers sont principalement chinois, coréens, brésiliens, philippins et péruviens.

Les japonais ne croient pas en une religion en particulier. Cependant, la religion la plus pratiquée, la plus ancienne et d’origine japonaise est le Shintoïsme. Cette dernière n’est pas considérée comme une religion par les japonais mais plus comme une façon de vivre, un art de vivre. Voilà pourquoi les japonais ont du mal à se considérer comme Shinto. Il s’agit d’une religion vénérant la nature et qui est fondée sur le respect des divinités, les KAMI. Elle mélange des éléments polythéistes et animistes. Le terme « shinto » est apparu pour se différencier de la religion bouddhiste qui a été importé de chine au 6ème siècle.

La seconde religion principalement présente au Japon est le Bouddhisme. Une grande partie de la population japonaise le pratique. Il s’agit également d’une philosophie de vie, de penser et d’être. Elle se concentre sur la méditation, sur les rituels religieux et les pratiques éthiques tout en vénérant et en portant un culte sur la personne qu’est le Bouddha.

Tout au long de votre séjour au Japon, vous pourrez observer de nombreux temples Shinto ou Bouddhiste au sein même des villes, comme dans les alentours.

La plupart des japonais ont, cependant, une vision neutre de la religion et en pratiquent plusieurs au cours de leur vie, souvent le bouddhisme et le shintoïsme. Une grande partie de la population est également devenue chrétienne après l’arrivée du jésuite espagnol Saint François Xavier en 1549.
En 2014, environ 72.5% de la population était donc Shintoïste, 68,6% était bouddhiste et 1.5% était chrétienne.

Lors de votre visite au Japon, vous verrez que la gastronomie fait partie intégrante de la culture japonaise. Cuisiner est tout un art, différent selon les villes. Kyoto et Tokyo ont deux modes de préparation différents : la première est spécialiste de la cuisson à la vapeur, par ébullition ou à l’étuvé tandis que la seconde se situe plus dans l’art de la découpe.
Les japonais ont empruntés trois aliments principaux de la culture chinoise : le riz, qui est un élément de base de la gastronomie japonaise, le thé et le soja.

La gastronomie japonaise est très variée, voici quelques éléments de base qu’ils peuvent utiliser lors de leurs repas :

La cuisine :

Le poisson, crustacés et tous autres produits de la mer : les japonais consomment énormément de produits provenant de la mer. Ils consomment des sushis et sashimis (à base de poisson cru), de l’anguille, différentes algues, du thon rouge.

Du bœuf de Kobe : variété de bœuf extrêmement délicate, tendre et persillée.

Les épicesherbes diverses et condiments : le wasabi (spécialité japonaise, épice très piquante de couleur verte), le gingembre (utilisé sous forme de jus ou mariné), le soja (utilisé sous forme de farine, de lait, de fromage, etc.).

Le raifort : ingrédient principal du wasabi, il s’agit d’une racine piquante et poivrée.

Les boissons :

L’eau : malgré la restriction importante de consommation d’eau qu’avait subie le Japon à cause de la radioactivité présente dans leurs sources, le pays connaît une baisse de ce taux et permet donc de réduire ces restrictions. Le Japon a quelques marques d’eau, dont, par exemple, Finé, la source se trouve à 600 mètres en dessous du mont Fuji.

Le thé : boisson très répandue au Japon, le thé vert est principalement cultivé et consommé. Récolté de mai à juin, il représente les trois quart de la production japonaise. La plupart des repas sont servis accompagnés d’un bol de thé vert.

La bière : boisson très répandue au Japon, il y a quatre grandes bières, qui ont chacune un nom qui vient de la région d’où elles sont produites : Asahi, Kirin, Sapporo et Suntory.

Le Saké : ou alcool de riz, est aujourd’hui la boisson nationale des japonais. Il ne se conserve pas plus d’un an, sauf le Koshu qui est un saké de couleur jaunâtre et qui se conserve de 10 à 20 ans. Chaque région du Japon a sa spécialité. En réalité, le mot saké désigne toutes les boissons alcoolisées.

Les vins et beaujolais nouveaux : le pays produit et importe de plus en plus de vins de France, du sud des États-Unis, d’Australie. L’arrivée du beaujolais nouveau est même un événement pour l’archipel.

Whisky nippon : ce whisky a été élaboré sur le modèle du whisky écossais, tout en gardant que le meilleur procédé d’élaboration de ce dernier. Ce qui lui permet de rafler de plus en plus de récompenses dans les concours internationaux.

Quelques exemples de plats que nous vous conseillons de goûter au cours de votre voyage au Japon :

Sukiyaki : plat national qui ressemble au pot-au-feu. Bœuf, porc, poulet bouillis trempés dans une sauce assaisonnée et trempés dans un jaune d’œuf.

Okonomyaki ou monjayaki : sortes de crêpes que l’on garnit avec ce que l’on souhaite et que l’on prépare nous-même au centre de la table.

Râmen : pâtes dans un bouillon pouvant être accompagnées de légumes, de viande, etc.

Mochi : gâteau de riz gluant moulé sous différentes formes et servie pour la nouvelle année. Ecrasé au mortier et grillé.

Les sushismakiscaliforniassashimisyakitorisnouilles, etc.

Les japonais ne sont pas réputés pour leur cuisine sucrée puisqu’ils comptent bien moins de pâtisseries que de variété de sushis. Leurs pâtisseries sont généralement faites à base de pâtes de haricots rouges sucrées (anko) ou de pâte de riz (mochi). Cependant, le Japon possède quelques fruits, dont lui seul a le secret, en voici quelques exemples :

Le kaki (petit fruit orange)

La poire japonaise (a l’apparence et la texture d’une pomme)

La prune (ressemble, en goût, aux pignons de pin)

Le citron japonais (il s’agit d’un fruit unique jaune, plus gros qu’un citron normal et très rare)

Mais pour pouvoir en découvrir plus et mettre en éveil vos papilles, il faudra voyager au Japon pour y découvrir les mille et une saveurs du pays, toutes plus raffinées et esthétiques les unes que les autres !

Le Japon comprend de nombreux jours fériés et de nombreuses fêtes. En voici quelques exemples :

    • 1er janvier : jour de l’an
    • 6 janvier : parade du nouvel an des pompiers de la ville de Tokyo
    • Début février et pendant 7 jours : festival de la neige de Sapporo
  • 2 ou 4 Février : festival des lanternes du sanctuaire de Kasuga à Nara
  • 11 février : anniversaire de la naissance de la nation
  • 13 Mars : danses traditionnelles au sanctuaire Kasuga à Nara
  • 21 mars : équinoxe de printemps
  • Du 1er au 30 Avril : danses des cerisiers à Kyoto
  • 8 Avril : fête des fleurs, commémoration de la naissance de Bouddha dans tous les temples
  • 29 avril : fête de la showâ (de la verdure)
  • 3ème dimanche de Mai : Mifune Matsuri, qui est une parade de bateaux anciens sur la rivière Oi Kyoto
  • Mi-juin : Sannô matsuri au sanctuaire de Hie à Tokyo
  • 7 juillet : fête des étoiles
  • 16-17 juillet : festival le plus important de Kyoto avec défilé de chars richement décorés dans les rues principales de la ville
  • Dernier samedi de juillet : feu d’artifice sur les berges de la rivière Sumida à Tokyo
  • 23 septembre : équinoxe d’automne
  • 17 octobre : festival d’automne qui offre une parade de palanquins escortés de gardes en armures
  • 1er décembre : festival de la cérémonie du thé au sanctuaire Kumano à Kyoto.
  • 23 décembre : anniversaire de l’empereur

La culture japonaise est principalement composée des arts de la scène et des arts martiaux. Lorsque vous visiterez le Japon, vous pourrez découvrir de nombreux spectacles et de nombreuses démonstrations d’arts martiaux.

Les arts de la scène :

Le bugaku sont des danses traditionnelles données dans de grands sanctuaires lors des fêtes nationales. Le bunraku est un théâtre de poupées présentant des spectacles de marionnettes mêlés à des récits chantés. Les marionnettes sont de grande taille. Le nô et le kyôgen sont également des danses populaires mêlant danse et chant et racontant généralement des histoires.

Enfin, les geishas sont des femmes au visage blanc, au chignon et aux lèvres à moitié dessinées et munies d’un kimono. Il s’agit d’une femme raffinée, sachant animer une réunion ou un dîner de plusieurs personnes. Elles sont réservées à une clientèle très aisée.

Les arts martiaux :

Le Japon pratique plusieurs sortes d’arts martiaux dont le karaté, le judo, le sumo, le kendo et l’aïkido.

Le karaté est le plus répandu au Japon mais n’est pas originaire du pays. Sa principale arme est le corps humain, il nécessite des qualités mentales et physiques.

Le judo s’inspire d’une forme de lutte chinoise, utilisant le corps et se pratiquant pieds nus dans un dojo. Le sumo est une véritable profession sportive réservée aux hommes. Les tournois sont très répandus et retransmis à la télévisions et font l’objet de différents paris.

Le kendo est un sport de compétition de plus en plus répandu dans le monde et qui se pratique avec une armure et un sabre en bambou.

Enfin, l’aïkido est une méthode d’éducation issue d’un art martial japonais. Il n’existe pas de compétitions d’aïkido puisque son principe n’est pas de combattre mais d’utiliser l’agressivité de l’adversaire et sa volonté de nuire en utilisant des techniques avec armes et à mains nues.