Ce grand pays de l’Afrique de l’ouest mérite amplement un voyage. Le Sénégal est une terre de contrastes, à la fois saharien et côtier, il vous offrira un regard particulier sur l’Afrique. Un pays aux multiples facettes, reflet de la mosaïque d’ethnies qui le compose et qui vous réserveront un accueil des plus chaleureux lors de votre voyage au Sénégal.

Voyage insolite autour des épopées africaines, Carrefour des civilisations, terre des Wolofs, des pasteurs Peuls, des Dioulas, des Mandingues, des Sérères et des Toucouleurs, le Sénégal requiert patience et minutie pour se mettre au diapason.

Lors de votre séjour au Sénégal, laissez-vous porter par les traditions locales, baladez-vous dans les nombreux parcs naturels qui disposent d’une magnifique faune et flore, et profitez des belles plages qui s’offrent à vous… Vous découvrirez ainsi un pays aux multiples facettes, reflétant la mosaïque d’ethnies qui le compose et qui vous réserveront un accueil des plus chaleureux appelée  la « Téranga » sénégalaise.

Visiter le Sénégal avec Roots Travel, c’est s’offrir une échappée qui respecte les us et coutumes de ce grand pays, en vous proposant des hôtels de charme et des locations aux saveurs épicées…

Situé au nord de l’équateur à l’extrémité Ouest du continent africain, le Sénégal est un pays sahélien essentiellement plat.
Le fleuve, qui a donné son nom au pays forme la frontière avec la Mauritanie au nord et à l’est son affluent la Falémé marque les limites avec le Mali. Au sud, le Sénégal est bordé par la Guinée et la Guinée- Bissau, à l’ouest par l’Océan Atlantique et au centre est enclavé la Gambie. Dakar est la capitale.

Le Sénégal est situé dans la zone intertropicale. Il y existe deux saisons, la saison sèche de novembre à juin et la saison des pluies de juillet à octobre avec des températures allant de 25°C à 30°C.
Le mois de juin est particulièrement le plus arrosé. Les températures peuvent atteindre les 30°C pendant la saison humide.

Il est plus agréable de voyager au Sénégal pendant la saison sèche et si possible avant février, pendant que les températures sont encore douces, mais la saison des pluies peut apporter de beaux moments également grâce à la floraison des végétaux et à l’omniprésence des oiseaux pour le plus grand des plaisirs des visiteurs.

Pour votre séjour au Sénégal, vous devez avoir un passeport valable au minimum 3 mois après la date de votre retour. Dès votre arrivée, il vous sera demandé de remplir une fiche de débarquement dans laquelle il faudra renseigner votre adresse. Vous pouvez donner l’adresse de Roots Travel ou celle de l’ambassade de France.

D’autre part, vous devrez être en capacité de montrer aux autorités votre billet de retour, si vous ne l’avez pas, une caution pourra vous être réclamée par les douaniers.

Depuis le 1er mai 2015, le visa payant d’entrée sur le territoire sénégalais a été supprimé.

Roots Travel conseille fortement à tous les voyageurs souhaitant visiter le Sénégal de se faire vacciner contre la fièvre jaune même si cela n’est plus obligatoire. Les vaccins contre le tétanos, la poliomyélite, la diphtérie, la méningococcie, la fièvre typhoïde, l’hépatite A et l’hépatite B sont recommandés.

Une protection contre les piqûres de moustiques et une chimioprophylaxie par Atovaquone-Proguanil ou Doxycycline ou Méfloquine sont recommandées quelle que soit la période de l’année.

Il est certain que les risques encourus sont plus importants lors d’un séjour en brousse que pour un séjour balnéaire, mais dans tous les cas un traitement anti-paludéen est très vivement conseillé.

Il est également vivement conseillé de toujours boire son eau en bouteille ou de la faire bouillir car l’eau est rarement potable.

Vol et décalage  horaire

6h de vol au départ de Paris.

-1h en hiver / -2h en été

Indicatif

France vers Sénégal : 00 + 221 33 + numéro du correspondant (pour les lignes fixes).

France vers Sénégal : 00 + 221 77 + numéro du correspondant (pour les portables).

Sénégal vers France : 00 + 33 + le numéro du correspondant à 9 chiffres (sans le 0 initial).

Electricité

Prise de 220 Volts.

Adresses utiles

Ambassade du Sénégal : 14, avenue Robert-Schumann, 75007 Paris.

Tel : 01 47 05 39 45

Consulat général du Sénégal : 22, rue Hamelin, 75016 Paris.

Tel : 01 44 05 38 48

Accès à internet

Vous pourrez trouver des cybercafés dans les grandes et moyennes villes. Les prix varient selon la concurrence, autour de 500 FCFA par heure à Dakar et beaucoup plus cher dans les coins plus retirés.

Permis de conduire

Le permis de conduire B français est suffisant pour pouvoir conduire au Sénégal.

Devise

Pendant votre séjour, vous utiliserez le franc CFA.
En janvier 2013:

1 000 FCFA (Franc CFA) = 1€65

Optez les bureaux de change pour un meilleur taux.

Paiement en carte

Il est possible de payer en chèque dans certains établissements tenus par des européens.
Dans les banques internationales, il est possible de retirer de l’argent avec votre carte de crédit Visa.

Des savanes arbustives au Nord aux forêts tropicales du Sud, les  vacances au Sénégal laissent un goût de douceur favorisé par une terre de contraste à la fois saharienne et côtière.

Doté d’une faune et d’une flore d’exception, les voyageurs peuvent apprécier de nombreuses espèces animales telles que les singes, babouins, grivets, vervets, patas et colobes rouges qui sont les mammifères les plus répandus.

Les grands mammifères sont plus rares et difficiles à apercevoir. Les éléphants, lions et antilopes sont principalement retranchés dans le Parc du Niokolo Koba au sud-est du Sénégal. Hippopotames, crocodiles et varans vivent dans les fleuves du Sud (Casamance, Saloum, Gambie), et les nombreux dauphins et quelques rares lamantins à leurs embouchures…

Une des grandes richesses du Sénégal sont ses eaux littorales et fluviales extrêmement poissonneuses, idéales pour la pêche professionnelle et sportive.

Partir en vacances au Sénégal, c’est se plonger au cœur de l’histoire de l’Afrique noire. En l’état actuel de nos connaissances et  selon les historiens, l’histoire du Sénégal a commencé il y a environ 350 000 ans, donc  bien avant l’arrivée des colons sur la côte de l’Afrique de l’Ouest. C’est dans la vallée de la Falémé, dans le sud-est du pays, que l’on a trouvé les plus anciennes traces de vie humaine.

 

Au XIVème siècle, le royaume Djolof, noyau de l’actuel Sénégal a été fondé par Ndiadian N’diaye, premier roi sénégalais retenu. D’après des écrits précis de missionnaires portugais, ce royaume ressemblant les tribus wolofs aurait disparu en 1549, à cause du Roi Amari Fall, prince du Kayor (contrée du Djolof) qui annexa le Baol (contrée du Kayor).  Les décennies suivantes marquèrent une certaine instabilité qui renforça le pouvoir colonial portugais. En 1456, les Portugais dirigés par le commandant Molto, débarquent au Cap Vert. Néanmoins le premier véritable comptoir commercial est ouvert par les Hollandais en 1617, avec la construction de deux forts sur l’île de Gorée. Plus au Nord c’est St Louis qui est convoitée par les Français et Anglais pour sa position stratégique à l’embouchure du fleuve Sénégal qui ouvre la porte de l’exploration des terres via le fleuve. L’année 1659 marque l’implantation militaire et commerciale des Français à St Louis (île de Ndar). La position stratégique de St Louis et de Gorée pour le commerce des esclaves feront qu’elles tomberont régulièrement aux mains de la couronne britannique jusqu’en 1816. Pendant ce temps, les royaumes noirs du fleuve sont décomposés par les invasions Maures et Toucouleurs.

 

Dans les années 1850, c’est l’époque de la conquête de l’intérieur. Faidherbe accentue la présence militaire française dans le Nord jusqu’à battre les Maures. La région est définitivement conquise et pacifiée avec la défaite du chef Toucouleur El Hadji Omar en 1859. Mais cette ardeur du colonisateur est freinée par des résistances très violentes à l’intérieur du pays : Maba Diakhou Bâ – Lat Dior Diop – Alboury Ndiaye – Mamadou Lamine Dramé – Fodé Kaba- Aline Sitoé Diatta, les héros qui ont participé à l’accession de l’indépendance du Sénégal.

 

Pour conclure, l’histoire du Sénégal est très riche, et même si nous n’avons pas de traces écrites de l’époque précoloniale, les différents récits ainsi que les légendes montrent à quel point grands hommes, guerres et conquêtes font de ce pays ce qu’il est actuellement.

 

Aujourd’hui, vous trouverez dans la région de Saloum, les fameux mégalithes, symbole du passé du Sénégal.

La pêche, le tourisme et l’agriculture sont les principales activités économiques du pays.

Le Sénégal, un pays dit  « en développement » en raison des indicateurs sociaux, on constate que le secteur primaire (agriculture et pêche) emploie plus de ¾ de la population, sans compter toutes ses femmes qui travaillent dans les champs. Les produits de l’agriculture et de la pêche représentent d’ailleurs près de 30% du total des exportations. Mais la pêche est en crise, car en 25 ans, les ressources halieutiques du Sénégal ont diminué de ¾. Le tourisme représente la seconde source de devises après la pêche, mais l’argent apporté par les quelques  600.000 touristes qui viennent chaque année profite plus aux agences de voyages et aux organismes gérés par les occidentaux qu’aux habitants.
Les industries sont principalement liées à la transformation de l’arachide (huile), des ressources halieutiques (conserves) et des phosphates (engrais). La faible activité minière concerne le phosphate et l’aluminium dans la région de Thiès.

Pour développer l’activité économique, le pouvoir cherche a attiré les investisseurs étrangers, et cela passe aussi bien par la suppression des lourdeurs administratives que par que par une certaine transparence vis-à-vis de l’argent. Plusieurs pays d’Asie sont prêts à relever le défi…

Le Sénégal compte 15 129 273 habitants avec une superficie de 196 200 Km² et a pour capitale Dakar depuis son indépendance datant de 1960.

La langue officielle du Sénégal est le français. Wolof, peul, sérère, dioula sont des langues locales des ethnies majoritaires.

Environ 90% de la population Sénégalaise est musulmane et les chrétiens et animistes se partagent les 10% restants.
Les Sénégalais sont de grands pratiquants de leur religion et la vivent comme personne d’autre ne le fait. Les marabouts font plusieurs rituels qui bifurquent des rituels musulmans classiques, même s’ils ont une signification tout aussi importante pour la population locale.

Plusieurs mouvements de l’Islam se trouvent là-bas, comme les Mourides (disciples) et les Tidianes. Le principal mouvement, la confrérie des Mourides, date de la fin du XIXe siècle avec l’arrivée de Cheikh Amadou Bamba (Sérigne Touba), qui avait été exilé en Mauritanie avant de revenir au Sénégal pour y répandre un mode de vie musulman.

Durant vos vacances au Sénégal, vous aurez un choix varié en terme de restauration car vous pourrez manger locale, libanais, franco-sénégalais, italien, ou encore asiatique…

La cuisine Sénégalaise est épicée. Les plats sont souvent composés de riz, et accompagnés de poisson, viande ou poulet. Ne ratez pas l’occasion de goûter aux plats typiques du pays, tels que le Tiéboudienne, le Yassa au poisson, le Yassa au poulet, le Maffé, le Thiou aux crevettes, les beignets de poisson, boulettes de mil, le Lakh, ou encore le Ngalah et le poisson farci à la saint-louisienne.

Fêtes et événements

La Tamkharit : Nouvel an musulman.Cet événement correspond à l’Egire, moment où le prophète Mahomet quitte la Mecque pour s’installer à Médine

Le Maouloud : La célébration de la naissance du prophète.

La Korité : Fête qui célèbre la fin du ramadan.

La Tabaski : Célèbre le geste d’Abraham à qui Dieu avait ordonné de sacrifier son fils. Au dernier moment, l’archange Gabriel lui conseille de tuer un mouton à la place.

Le Magal : Fête religieuse.

Jours fériés

Le  1er janvier.

Le 4 avril : fête d’indépendance

Lundi de Pâques

Le 1er mai

25 décembre : Noel

En séjournant au Sénégal, vous apprécierez la richesse de son artisanat qui en plein de développement. Autrefois consacré aux objets traditionnels, il a laissé place à un artisanat dynamique et diversifié. Les voyageurs amateurs de sculptures africaines pourront revenir avec de merveilleux souvenirs.

Dans ce pays, vous trouverez des peintures sous verre représentant des scènes religieuses mais aussi les fameux djembés. Vous pourrez également faire confectionner votre propre boubou (habit traditionnel) par un tailleur. Il est également intéressant d’acheter des tissus ou chèches et les faire teindre selon vos goûts par des teinturières.

Vous trouverez également un grand choix de bijoux à un prix plus abordable qu’en Europe. Les bijoux en or sont commercialisés, pour la plupart, par des Wolofs (ethnie sénégalaise) et les bijoux en argent par les Maures.

Les passionnés de poterie trouveront aussi leur bonheur mais il faut savoir qu’elles ont avant tout un usage utilitaire, l’aspect artistique et décoratif est de moindre importance.

Get Updates & More

Thoughtful thoughts to your inbox